Annales du Bac > Terminale S

plans de dissertations | plans de commentaires de textes | tous les corrigés

Annales 2007 - Que vaut l'opposition du travail manuel et du travail intellectuel ?
Il est habituel de distinguer le travail intellectuel du travail manuel, en tant que le premier porterait sur des idées et des théories, alors que le second aurait pour objet de transformer les choses, d'agir concrètement. Cette opposition aurait donc pour objet d'opérer une distinction factuelle de nature, sans pour autant engager une distinction de valeur. Rien en effet n'implique la dévalorisation du travail manuel au profit du travail intellectuel. Pourtant, la pénibilité du travail manuel, qui passe par la force du corps et par l'exercice physique, semble réciproquement impliquer la valeur du travail intellectuel, qui mobilise l'esprit mais laisse le corps... [voir le corrigé]

Votre sujet n'est pas dans la liste ?
Obtenez en moins de 72h :
- problématique entièrement rédigée
- un plan détaillé rédigé complet, avec parties et sous-parties
- la possibilité de questionner le professeur sur le plan proposé
Prestation personnalisée réalisée par un professeur agrégé de philo

Liste des sujets traités

 Annales 2007 - Que vaut l'opposition du travail manuel et du travail intellectuel ?
 Annales 2007 - Le désir peut-il se satisfaire de la réalité ?
 Annales 2006 - L'expérience peut-elle démontrer quelque chose ?
 Annales 2006 - Peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?
 Annales 2005 - La sensibilité aux oeuvres d'art demande-t-elle à être éduquée ?
 Annales 2005 - Être libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ?
 Annales 2008 - L'art transforme-t-il notre conscience du réel ?
 Annales 2008 - Y a-t-il d'autres moyens que la démonstration pour établir une vérité ?
 Annales 2009 - Est-il absurde de désirer l'impossible ?
 Annales 2009 - Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?
 Faut-il opposer liberté morale et liberté politique ?
 Peut-on renoncer à sa liberté ?
 Peut-on apprendre à être libre ?
 Peut-on concilier les exigences de la justice et celles de la liberté ?
 L'expression perdre sa liberté a-t-elle un sens ?
 En quoi peut-on dire que l'homme est libre ?
 Être libre de penser est-ce penser ce que l'on veut ?
 La conscience morale n'est-elle que le résultat de l'éducation ?
 La détermination du bien n'est-elle qu'une affaire d'opinion ?
 Peut-on connaître la morale ?
 Est-il immoral de mépriser autrui ?
 Suffit-il de voir le meilleur pour le suivre ?
 Puis-je savoir si je suis immoral ?
 L'État peut-il être juste ?
 Sur quoi la légitimité de l'État se fonde-t-elle ?
 L'État vise-t-il le bonheur des individus ?
 Peut-on concevoir une société sans État ?
 L'Etat doit-il reconnaitre des limites à sa puissance ?
 e rôle du gouvernement est-il seulement de garantir la liberté ?
 La compétence donne-t-elle des droits ?
 Les lois prennent-elles en compte les croyances des individus ?
 Fonder le droit sur la force ou faire respecter le droit par la force, cela revient-il au même ?
 Le droit se fonde-t-il sur l'intérêt privé ?
 Est-il juste d'appliquer systématiquement la loi ?
 Peut-on concilier les exigences de la justice et celles de la liberté ?
 Sur quoi la justice se fonde-t-elle ?
 La démocratie est-elle la garantie de lois justes ?
 Peut-on dire d'un homme qu'il est juste ?
 La paix sociale est-elle souhaitable ?
 Une société n'est-elle qu'un ensemble d'individus vivant sur un même territoire ?
 Doit-on apprendre à devenir homme ?
 L'homme est-il un animal politique ?
 Une société peut-elle renier sa culture ?
 L'action politique est-elle un travail ?
 L'homme est-il réductible à sa culture ?
 Est-il raisonnable de croire en Dieu ?
 Peut-on croire sans savoir ?
 Faut-il opposer la croyance et la raison ?
 Peut-on accorder une valeur à une croyance que l'on ne partage pas ?
 L'esprit a-t-il accès aux choses ?
 Vaut-il mieux agir ou penser ?
 Quelle différence peut-on faire entre la matière et le corps ?
 Toute passion est-elle déraisonnable ?
 Ce qui est flagrant est-il vrai ?
 Les préjugés détournent-ils toujours du vrai ?
 Peut-on se délivrer de ses préjugés ?
 Comment passe-t-on de l'opinion à la connaissance ?
 Peut-on vraiment être convaincu sans être persuadé ?
 Dans quelle mesure la méthode peut elle servir de garant de la vérité ?
 L'objectivité implique-t-elle la neutralité ?
 Suffit-il, pour être philosophe, de rejeter les opinions ?
 N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?
 Peut-on dire que les hommes aiment tellement la vérité qu'ils voudraient que ce qu'ils aiment soit vrai ?
 S'en tenir aux faits, est-ce une garantie d'objectivité ?
 Faut-il croire la raison ?
 La nature a-t-elle des droits ?
 La nature fait-elle bien les choses ?
 Peut-on éviter l'anthropomorphisme ?
 Ce qui est naturel a-t-il nécessairement de la valeur ?
 L'interprétation est-elle nécessaire à l'homme ?
 Peut-on penser contre l'expérience ?
 La science nous apprend-elle ce qu'est le réel ?
 Devons-nous distinguer deux mondes : le monde commun et le monde de la science ?
 L'homme a-t-il raison de se méfier de la science ?
 
 La science fait-elle disparaître les croyances ?
 La philosophie, est-ce des paroles en l'air ?
 À quoi sert la philosophie ?
 La philosophie peut-elle être utile ?
 La conscience fait-elle de l'homme une exception ?
 Que peut-on reprocher à celui qui est inconscient ?
 Avons-nous conscience de notre corps ?
 La conscience de soi est-elle une connaissance de soi ?
 La conscience est elle ce qui définit l'homme ?
 L'idée d'inconscient exclut-elle celle de liberté ?
 La science répond elle à un désir de la vérité ?
 Qui est autorisé à me dire tu dois ?
 'La ville est politique' - commentaire
 La médiation est-elle particulièrement importante dans notre société contemporaine ?
 Qu'est ce qu'un travail social juste ?
 Que faut-il opposer à la bêtise ?
 Qu'est-ce qui est premier ?
 Comment faire de la prévention sans répression ?
 Un sentiment est-il plus difficile à décrire qu'un objet ?
 Vaut-il mieux subir l'injustice ou la commettre ?
 Peut-on démontrer n'importe quoi ?
 Y a-t-il des sociétés plus naturelles que d'autres ?
 Le Dieu de Kant est-il si différent du Dieu de la métaphysique traditionnelle ?
 Devons-nous mémoire ou oubli ?
 Les peines qu'inflige une société servent-elles une simple vengeance ?
 Hugo Grotius, De jure belli ac pacis
 Le doute est-il une entrave à la liberté ?
 Nietzsche - Il n'y a pas de faits en soi. Ce qui arrive est un groupe de phénomènes choisis et groupés par un être qui les interprète
 Le corps est-il sujet ou objet de ma conscience ?
 Peut-on connaître l'esprit à travers le corps ?
 Dans quelle mesure peut-on parler d'une révolution freudienne ?
 L'opinion est-elle condamnable ?
 La conscience de soi peut-elle rendre l'homme malheureux ?
 L'hypothèse de l'inconscient fait-elle mieux comprendre la conscience ?
 Qu'est-ce que la métaphysique ?
 En quoi l'homme fait-il l'espace ?
 La conscience peut-elle nous tromper ?
 Descartes, Méditations métaphysiques, sixième méditation
 Jean-Paul Sartre, L'Etre et le néant, troisième partie, chapitre premier, section IV (le Regard)
 Le pouvoir doit-il revenir au peuple ?
 Faut-il toujours se contredire ?
 Comment définir la liberté ?

Commentaires disponibles

 John Locke, Le Second Traité du gouvernement (1690), chap. 9, § 131
 KANT, Réflexions sur l'éducation
 Jean Bodin, les six livres de la République, 1576 (extrait)
 Epictete, Manuel (extrait)
 Aristote, Ethique à Nicomaque, Tome II, livre V
 Aristote, Les Politiques, I, Chap II
 D'HOLBACH, systeme-social (extrait)
 Aristote, Métaphysique - le vrai
 Simone Weil, l'attente de dieu (extrait)
 Nietzsche, Le livre du philosophe (extrait)
 Durkheim, 'définition du crime et fonction du châtiment'. De la division du travail social
 Kant, critique de la raison pure (extrait)
 Hegel, Phénoménologie de l'Esprit, Introduction
 Hegel, Phénoménologie de l'esprit, Conscience, La Certitude sensible
 Aristote, Ethique à Nicomaque, V - l'équitable
 Bertrand Russell, Signification et vérité (extrait)
 Rousseau, Contrat social,l, 4
 Claude Bernard, l'Esprit scientifique (extrait)
 Leibniz, Nouveaux essais sur l'entendement humain, livre II, chap. XXI, par 31
 Nietzsche, L'Antéchrist, paragraphe 54
 John Locke, Essai sur l'Entendement humain, II 27, §22
 Marx & Engels, remettre la conscience à sa place
 Bertrand Russell, Les problèmes de philosophie (extrait)
 Malebranche, De la Recherche de la verité, Xe Eclaircissement
 Jean-Paul SARTRE, Cahiers pour une morale (extrait)
 Bergson, la liberté créatrice - le possible et le réel, in La Pensée et le Mouvement
 Blaise Pascal, de l'esprit géométrique
 Rousseau, L'Emile (extrait)
 Arendt, La condition de l'homme moderne
 Sartre, L'Être et le Néant (1943), Tel, Gallimard, p. 88.
 Alain, 81 chapitres sur l'esprit et les passions, Introduction
 Kant, L'idée d'une histoire universelle du point de vue cosmopolitique (5eme proposition)
 Leibniz, la démonstration
 Kant, critique de la raison pure, préface (extrait)
 Aristote, Ethique à Nicomaque, Livre V, chap. 7
 Tocqueville, de la démocratie en Amérique