Annales 2006 - Peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


L'analyse du professeur


La culture désigne l'ensemble des pratiques et des valeurs constitutives de l'identité d'un peuple qui construit son devenir dans l'histoire. La culture paraît donc éminemment tributaire de la façon dont les hommes construisent leurs existences. Elle est le produit d'une construction historique subjective et axiologique, c'est-à-dire qu'elle dépend de choix de valeurs contextuels et particuliers à certains hommes à certains moments de leur développement. Il semblerait alors absurde de prétendre juger objectivement de la valeur d'une culture. Toutefois, le conflit des cultures et la façon dont fonctionnent certaines cultures, qui heurtent parfois nos propres principes culturels, posent la question du jugement de valeur que l'on pose ainsi implicitement sur les cultures. En rejetant en effet les pratiques de certaines cultures, ou leurs valeurs, il est évident que nous jugeons que ces cultures ne sont pas les meilleures pour nous, et ne conviennent pas à nos idéaux ou à nos modalités de fonctionnement. Ce jugement est-il toujours subjectif ? Il serait tentant de l'affirmer, pour adopter une position relativiste tolérante, mais ce serait oublier que la plupart des cultures, comme celle des civilisations occidentales globalement fondées sur la référence des droits de l'homme, se veulent universelles et prétendent détenir la clé dernière ou la vérité des comportements et des valeurs des hommes. Cette position suppose donc la référence implicite à un jugement objectif sur la valeur de la culture. (...)