La culture > Le langage

voir un extrait gratuit | voir les sujets traités | plans de dissertations | plans de commentaires


Liste des sujets traités

 Peut-on parler pour ne rien dire ?
 En quoi le langage est-il nécessaire à l'homme ?
 Les paroles engagent-elles autant que les actes ?
 Serait-il souhaitable que l'humanité parle une seule langue ?
 Quiconque n'a pas réfléchi sur le langage n'a pas vraiment commencé à philosopher
 Le langage exprime-t-il notre être ?

Commentaires disponibles

 Descartes, Discours de la méthode (extrait 1)
 Michel Foucault, Les mots et les choses, chap.X : « Les sciences humaines »
 Gleason, Introduction à la linguistique
 Bergson, La pensée et le mouvant (extrait)
 Emile Benveniste, Problèmes de linguistique générale, vol.1, chap V « communication animale et langage humain »
 Christian Wolff, Pensées raisonnables sur DIeu , le Monde et l'Ame humaine, et toutes choses en général - par. 835
 Rousseau, Essai sur l'origine des langues (extrait)

Votre sujet n'est pas dans la liste ?
Obtenez en moins de 72h :
- problématique entièrement rédigée
- un plan détaillé rédigé complet, avec parties et sous-parties
- la possibilité de questionner le professeur sur le plan proposé
Prestation personnalisée réalisée par un professeur agrégé de philo

Exemple de sujet : Peut-on parler pour ne rien dire ?

Si nous considérons le langage comme un instrument destiné à traduire la pensée, il semble impossible de parler pour ne rien dire. En effet, le langage dit toujours quelque chose. Il faut donc prendre ce sujet en un sens métaphorique pour essayer de savoir dans quelle mesure nous pourrions parler pour ne rien signifier, c'est-à-dire pour ne rien dire de particulier, dire des choses inutiles ou dépourvues de sens. En ce sens, la capacité pour le langage a toujours avoir du sens dépend de la capacité a toujours signifier quelque chose. Or, comme la raison humaine est limitée (nous ne pouvons tout savoir ni tout entendre), il apparaît que nous ne disons rien quand nous parlons si nous n'arrivons pas à formuler clairement ce que l'on veut dire ou à faire comprendre ce que l'on a dit.

Toutefois, même dans ce cas, il est possible de nous demander si le langage ne traduit rien. Ce qui est absurde ou inutile dit encore des choses sur celui qui le dit.... [voir le corrigé complet]