Annales du Bac > Terminale L

plans de dissertations | plans de commentaires de textes | tous les corrigés

Annales 2007 - Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres ?
Le statut de l'œuvre d'art est problématique. À la différence des autres objets techniques, qui ont une utilité qui dépend de l'usage que l'on en fait, comme un marteau sert par exemple à planter des clous, l'œuvre d'art semble jouir d'une gratuité utilitaire. Autrement dit, l'œuvre d'art ne sert pas à faire autre chose semble-t-il : elle existe par elle-même et pour elle-même. Pourtant les œuvres d'art sont bien des objets techniques, qui procèdent d'une fabrication et qui nécessite un savoir-faire particulier pour être produites. Les œuvres d'art sont donc des œuvres, c'est-à-dire des choses œuvr&eac... [voir le corrigé]

Votre sujet n'est pas dans la liste ?
Obtenez en moins de 72h :
- problématique entièrement rédigée
- un plan détaillé rédigé complet, avec parties et sous-parties
- la possibilité de questionner le professeur sur le plan proposé
Prestation personnalisée réalisée par un professeur agrégé de philo

Liste des sujets traités

 Annales 2007 - Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres ?
 Annales 2007 - Toute prise de conscience est-elle libératrice ?
 Annales 2006 - Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?
 Annales 2006 - N'avons-nous de devoirs qu'envers autrui ?
 Annales 2005 - Le langage ne sert-il qu'à communiquer ?
 Annales 2005 - Le juste et l'injuste ne sont-ils que des conventions ?
 Annales 2008 - La perception peut-elle s'éduquer ?
 Annales 2008 - Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ?
 Annales 2009 - L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?
 Annales 2009 - Le langage trahit-il la pensée ?
 L'État peut-il être juste ?
 Sur quoi la légitimité de l'État se fonde-t-elle ?
 L'État vise-t-il le bonheur des individus ?
 Peut-on concevoir une société sans État ?
 L'Etat doit-il reconnaitre des limites à sa puissance ?
 e rôle du gouvernement est-il seulement de garantir la liberté ?
 Peut-on se fier à l'autorité d'autrui sans tomber dans le préjugé ?
 Changer, est-ce devenir quelqu'un d'autre ?
 Dois-je tenir compte de ce que font les autres pour orienter ma conduite ?
 Autrui est-il mon prochain ?
 L'homme est-il naturellement bienveillant à l'égard d'autrui ?
 Une action désintéressée est-elle possible ?
 La conscience fait-elle de l'homme une exception ?
 Que peut-on reprocher à celui qui est inconscient ?
 Avons-nous conscience de notre corps ?
 La conscience de soi est-elle une connaissance de soi ?
 La conscience est elle ce qui définit l'homme ?
 L'idée d'inconscient exclut-elle celle de liberté ?
 Les apparences sont-elles trompeuses ?
 Pourquoi désirer ce qui n'est pas nécessaire ?
 Le désir suppose-t-il la connaissance préalable de son objet ?
 Est-on fondé à distinguer les bons des mauvais désirs ?
 Faut-il libérer ses désirs ou se libérer de ses désirs ?
 Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?
 Supprimer le naturel, est-ce le but de l'éducation ?
 Exister, est-ce profiter de l'instant présent ?
 Le temps est-il la limite de l'homme ?
 Dans quelle mesure la conscience intime du temps nous permet-elle d'assigner un sens à notre existence ?
 L'homme doit-il se résigner à mourir ?
 Que nous apprend la mort ?
 Exister, est-ce agir ?
 Qui est autorisé à me dire tu dois ?
 Quel sens la mort donne-t-elle à notre vie ?
 Tout a-t-il une raison d'être ?
 Un sentiment est-il plus difficile à décrire qu'un objet ?
 Plaisir et bonheur
 Faites vous plaisir !
 Peut-on concilier raison et désir ?
 Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?
 Nietzsche, Tout ce qu'on appelle amour
 Le corps est-il sujet ou objet de ma conscience ?
 Le corps soutient-il la relation à autrui ?
 Le bonheur n'est-il qu'une question de chance ?
 Le bonheur n'est-il pour l'homme qu'un idéal ?
 Le désir humain peut-il être satisfait ?
 Dans quelle mesure peut-on parler d'une révolution freudienne ?
 La conscience de soi peut-elle rendre l'homme malheureux ?
 L'hypothèse de l'inconscient fait-elle mieux comprendre la conscience ?
 En quoi l'homme fait-il l'espace ?
 La conscience peut-elle nous tromper ?
 Sans l'autre, je ne suis rien, je n'existe pas, autrui me constitue comme il peut me détruire
 Jean-Paul Sartre, L'Etre et le néant, troisième partie, chapitre premier, section IV (le Regard)
 Le pouvoir doit-il revenir au peuple ?

Commentaires disponibles

 John Locke, Le Second Traité du gouvernement (1690), chap. 9, § 131
 Descartes, Discours de la méthode (3ème partie)
 Jean Bodin, les six livres de la République, 1576 (extrait)
 Aristote, Ethique à Nicomaque VIII, chap2. L'amitié
 Kant, intro. critique de la raison pure (extrait)
 Hegel, Phénoménologie de l'Esprit, Introduction
 Hegel, Phénoménologie de l'esprit, Conscience, La Certitude sensible
 Marx & Engels, remettre la conscience à sa place
 Blaise Pascal, pensées, section 2,172
 Rousseau, Emile, quatrième livre (extrait)
 Leibniz, Préface aux Nouveaux essais sur l'entendement humain
 Sartre, L'Être et le Néant (1943), Tel, Gallimard, p. 88.
 Hume, Traité de la nature humaine, Livre II, partie II, section V
 Paul Ricoeur, Le Volontaire et l'Involontaire
 Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, 1 ère partie. Chap. VI
 Schopenhauer, Aphorismes sur la sagesse dans la vie - amitié
 Aristote, Le bonheur n'est pas l'amusement
 Tocqueville, de la démocratie en Amérique
 Boèce, La consolation de la philosophie, chap. 3