La morale > Le bonheur

voir un extrait gratuit | voir les sujets traités | plans de dissertations | plans de commentaires


Liste des sujets traités

 Plaisir et bonheur
 Faites vous plaisir !
 Le bonheur n'est-il qu'une question de chance ?
 Le bonheur n'est-il pour l'homme qu'un idéal ?
 La conscience de soi peut-elle rendre l'homme malheureux ?
 Annales 2017 - Pour trouver le bonheur, faut-il le rechercher ?

Commentaires disponibles

 Aristote, Le bonheur n'est pas l'amusement
 Boèce, La consolation de la philosophie, chap. 3

Votre sujet n'est pas dans la liste ?
Obtenez en moins de 72h :
- problématique entièrement rédigée
- un plan détaillé rédigé complet, avec parties et sous-parties
- la possibilité de questionner le professeur sur le plan proposé
Prestation personnalisée réalisée par un professeur agrégé de philo

Exemple de sujet : Plaisir et bonheur

Dans le Gorgias, Socrate défend l'idée qu'un homme heureux est celui qui est capable de réguler ses désirs, de telle sorte qu'il ne sera pas l'esclave d'une recherche effrénée du plaisir. Se fondant sur une célèbre métaphore d'un tonneau qu'il s'agirait de remplir patiemment des biens les plus précieux et de consolider afin qu'il ne fuie pas, Socrate se voit pourtant opposer par Calliclès une conception plus hédoniste, selon laquelle le breuvage importe peu à condition d'avoir l'ivresse. L'iconoclasme moral de Calliclès, préfigurant la conception sadienne des plaisirs, consiste alors à montrer que l'homme doit rejeter une conception du bonheur uniquement fondée sur la mortification du corps.
Le lien entre plaisir et bonheur est en ce sens ambigu. Il faut en effet problématiser la proximité entre les deux termes pour s'apercevoir de toute la difficulté de cette question. Si le plaisir désigne une satisfaction immédiate d'un désir, qui s'accompagne donc d'une sensation de bien-être ressentie par l'homme, le bonheur paraît alors dépendre du plaisir, puisqu'il désigne une satisfaction durable de l'homme, la seule différence entre les deux tenant au fait que le bonheur enjoint de privilégier les objets de satisfaction qui peuvent dur... [voir le corrigé complet]