Est-il juste d'appliquer systématiquement la loi ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'analyse du professeur

La question de la légitimité de la loi apparaît comme problématique dans la mesure où la loi semble souffrir nécessairement d'une tension entre ce qui est bon pour tous et ce qui est juste pour chacun. Autrement dit, la loi est nécessaire à toute vie en société puisque les individus en ont besoin pour pouvoir s'organiser et se référer à des principes de vie commune connus de tous. Cependant, les lois résultent d'une conception du bien commun qui opère nécessairement une limitation réciproque des biens particuliers. En ce sens, la loi est générale et est censée valoir pour tous sans prendre en compte les différents motifs qui peuvent pousser les hommes à agir de façon divergente. Dès lors, la loi fait comme si tous les hommes étaient les mêmes et suppose, pour être légitime, la possibilité de dépasser les raisons individuelles des comportements et les conceptions particulières du bonheur, par une conception valable pour tous.

Le problème de ce sujet est donc de dépasser le paradoxe entre la nécessité sociale de la loi (il faut des lois pour s'organiser) et l'imperfection propre à toute loi (le fossé entre sa vocation universelle et son application particulière). Ne peut-on espérer voir ce paradoxe se résoudre ? Faut-il considérer que la loi est toujours prise en défaut ? Ne peut-on penser que, de la théorie à la pratique, de la lettre à l'esprit, le juge ne peut infléchir la rigidité et la généralité de la loi ?
(...)

Plan proposé

Acheter le plan détaillé rédigé complet (PDF) : chaque plan se compose de parties et sous-parties clairement identifiées par un texte explicatif faisant apparaître l'articulation du raisonnement. Tous nos plans ont été réalisés par un professeur agrégé de philosophie.
Je n'ai besoin que de ce plan. Je choisis mon mode d'accès ci-dessous pour le télécharger immédiatement pour 1,50 € seulement

ou
Je préfère avoir l'accès à tous les plans du site pour 24 heures. Je choisis le Pass Socrate. (à partir de 3 €)

ou