D'HOLBACH, systeme-social (extrait)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'analyse du professeur

La mise en scène du sauvage est un exercice classique des penseurs politiques contractualistes : bon ou mauvais, le sauvage apparaît d'ailleurs moins comme une réalité historique que comme une fiction méthodologique dont l'identité est essentiellement utile à comprendre de quelle manière l'homme pourrait agir s'il n'était pas conditionné par les règles sociales.
À cet égard, le texte de d'Holbach ici soumis à notre étude attaque directement la valorisation de l'homme souvent sous-jacente aux contractualismes modernes : à ses yeux, évoquer une liberté naturelle illimitée, comme peuvent le faire Hobbes ou encore Locke, est une illusion dangereuse qui méconnaît la réalité de la liberté naturelle. Pourtant, faut-il ainsi résumer la liberté naturelle ? Ne peut-on considérer que cette liberté n'est pas tant une valorisation effective d'un pouvoir de décider et d'agir, mais un idéal consistant à penser et justifier la nature des droits humains en fonction d'une définition idéale de l'homme ?
Nous chercherons tout d'abord à montrer quels sont les reproches qu'adresse d'Holbach à la conception de la liberté naturelle, puis nous montrerons que ces reproches conduisent à une défense du développement social de l'homme.
(...)

Plan proposé

Acheter le plan détaillé rédigé complet (PDF) : chaque plan se compose de parties et sous-parties clairement identifiées par un texte explicatif faisant apparaître l'articulation du raisonnement. Tous nos plans ont été réalisés par un professeur agrégé de philosophie.
Je n'ai besoin que de ce plan. Je choisis mon mode d'accès ci-dessous pour le télécharger immédiatement pour 1,50 € seulement

ou
Je préfère avoir l'accès à tous les plans du site pour 24 heures. Je choisis le Pass Socrate. (à partir de 3 €)

ou