Que nous apprend l'histoire ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


L'analyse du professeur


Le problème de ce sujet sera de dépasser l'évidence selon laquelle « apprendre l'histoire » signifie assimiler les informations permettant de retracer le cours des évènements dans le temps. En effet, la question « que nous apprend l'histoire ? » semble indiquer que selon le sens de l'histoire que l'on privilégie, il se joue plus qu'une simple transmission d'informations, c'est-à-dire que l'histoire nous permet de raisonner et de former notre pensée critique pour interroger notre façon de percevoir et de comprendre le monde qui nous entoure. Autrement dit, le fait d'apprendre de l'histoire nous conduit à apprendre l'homme dans l'histoire et nous instruit sur le propre de l'homme dans son rapport au monde.

Le plan répondra donc schématiquement à l'articulation et à la confrontation de la pluralité de sens des termes d'histoire et d'apprentissage.
(...)