L'art nous détourne-t-il du réel ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


L'analyse du professeur


Si l'art est d'abord une technique qui a pour but de produire une représentation esthétique, c'est-à-dire une œuvre qui se montre, il apparaît que toute la complexité de l'œuvre d'art est d'être une forme de langage qui n'est pas vraiment autonome. En effet, une œuvre traduit ce qu'un auteur, un artiste a cherché à y montrer, que ce soit une idée ou, plus simplement, une réalité. À cet égard, l'œuvre d'art n'est jamais vraiment elle-même sans pouvoir non plus être autre chose qu'elle-même, sans pouvoir se substituer à ce qu'elle montre ou décrit.

Se poser la question du rapport de l'art à la réalité traduit ce paradoxe puisqu'il semble que l'art est à la fois une production autonome qui a une existence esthétique propre et une illusion qui ment sur elle-même et se fait passer pour une réealité qu'elle n'est pas et dont elle détourne.
(...)